Les Quatre Saisons : Vivaldi & Piazzolla est mon album préféré à vie

Les Quatre Saisons : Vivaldi & Piazzolla est mon album préféré à vie


Il est rare que la présentation visuelle d'un vinyle rivalise avec l'art qu'est sa musique.

Ayant vu l'orchestre le week-end dernier à la Maison symphonique de Montréal, où l'album a été enregistré, je peux attester que la qualité de l'enregistrement correspond à la présentation en direct. En fait, la seule chose qui manque à l'album est la symphonie de toussements qui a imprégné le concert. À certains moments, on avait l'impression que le chef d'orchestre, Francis Choinière, se retournait pour diriger l'orchestre de la toux : une série de 7 à 8 toussements bruyants se succédaient dans toute la salle, d'une manière qui semblait presque coordonnée.

Une présentation précédente

L'orchestre FILMharmonic qui accompagnait Isabella d'Éloize Perron et le chef d'orchestre Francis Choinière, cité ci-haut, était à la hauteur de l'intensité de la jeune violoniste, qui a donné une prestation très animée. Son incarnation de la musique qu'elle jouait dans sa robe verte étincelante ajoutait une couche de spectacle que seule une personne qui maîtrise vraiment son instrument peut donner. La salle était comble et aucun siège n'est resté vide, à l'exception de ceux qui se trouvaient devant moi et ma partenaire. Quoi qu'il en soit des quatre personnes qui n'ont pas pu venir ce soir-là, je vous remercie pour votre service et vous souhaite le meilleur.

Montréal était la deuxième ville de leur tournée nord-américaine, après la ville de Québec. La partie américaine de la tournée comprendra des concerts à Philadelphie, Boston et New York. Voir la liste complète ici. Le concert était short and sweet, il a duré environ 45 minutes et nous a laissés sur notre faim quant à cette incroyable synergie, et c'est là que le LP entre en jeu. Pourquoi le LP, en particulier ? Je suis moi-même plutôt un adepte du streaming lorsqu'il s'agit de musique, et je ne découragerais jamais quelqu'un d'acheter le CD, mais le vinyle est vraiment la seule chose qui rende justice à cet album.

La Maison Symphonique de Montréal

Jetez un coup d'œil à ce petit extrait d'Instagram de GFN Productions, montrant nos talents en train de répéter à la Maison Symphonique. Cliquez sur la vidéo pour la démarrer.

Les Vinyles des Quatre Saisons : Vivaldi & Piazzolla

Si ce chef-d'œuvre n'inclut malheureusement pas notre bien-aimé orchestre de la toux, ni la voix de baryton d'un vieil homme qui ne pourrait pas chuchoter même pour sauver sa vie, muni d'une voix si profonde qu'elle résonne à travers autant de rangées qu'il y a de musiciens sur la scène, cet album en vaut tout de même vraiment la peine. Non seulement pour son contenu musical, mais aussi pour l'œuvre d'art qu'il est.

La pochette a été créée par nul autre que Seb McKinnon, illustrateur pour Magic the Gathering et DC Comics, producteur de musique pour CLANN (que j'adore, et dont j'ai été agréablement surpris d'apprendre sa participation), et le capitaine du projet kinfables. À une époque où les producteurs préfèrent économiser de l'argent en créant leur propre art avec l'IA, c'est rafraîchissant de voir des humains talentueux utiliser leurs compétences humaines pour des projets humains. Sa page Instagram regorge d'illustrations magnifiques, et vous devriez vraiment prendre un moment pour y jeter un œil.

Une belle addition à toute collection
Pourquoi est-ce que c'est une option, donnez-moi les vraies couleurs.

Essayer de rendre justice à cet album avec l'appareil photo de mon iPhone 12 et la lumière de mon salon est peut-être un péché, mais c'est aussi plus fidèle à l'expérience que vous vivrez vous-même. Je n'essaie pas de vous vendre un chandail couleur pêche alors que la couleur réelle est pêche crème (je ne vous le pardonnerai jamais, Simons.ca).

Pourquoi est-ce que c'est une option, donnez-moi les vraies couleurs.

Mais j'ai fait de mon mieux, alors laissez-moi vous guider à travers le résultat. Curieusement, je ne parlerai pas de sa musicalité, je vous laisse juger de cela par vous-même.

Vous avez déjà vu la couverture, mais laissez-moi vous montrer la couverture... par terre.

Miaou que c'est beau, ont sans doute pensé mes chats

En tenant votre nouvel album, vous vous surprendrez peut-être à réfléchir en espagnol (avec un accent argentin) et à voir défiler les saisons par votre fenêtre, comme il m'est arrivé. N'est-ce pas magique ? Sí, es muy mágico. Vous êtes sur le point d'ouvrir votre nouvel album préféré, mais d'abord ! Bien mettre vos lunettes de soleil les plus sombres. Parce que la feuille d'or scintillante à l'intérieur vous fera plisser des yeux comme Trump regardant une éclipse sans protection.

En effet, il ne s'agit pas d'un vinyle ordinaire. Il a fallu trois galions espagnols pour que cet exemplaire arrive à ma porte, et l'un d'eux a même coulé au large de l'Amérique du Sud en cours de route. La Colombie et le Venezuela se le disputent déjà.

Tracer mes doigts sur l'incroyable texture de la feuille d'or me donnait l'impression de presser une balle de stress, j'aurais pu faire glisser mes doigts dessus pendant des heures. J'avais l'impression d'avoir affaire à du braille très sophistiqué.

Le plus précieux des objets de Montezuma

J'avais déjà commencé à recevoir des appels téléphoniques de Fort Knox, affirmant que j'avais provoqué une chute de la valeur de leurs réserves d'or, lorsque je suis passé à l'action. En ouvrant complètement l'album, un millier de soleils se sont supernovés en même temps dans mon salon.

« Maintenant, je suis devenu la mort, le destructeur des mondes. »

Me sentant à peu près comme Robert Oppenheimer le 16 juillet 1945, mes sens se sont mis en éveil. Et voilà qu'un chef-d'œuvre s'offre à moi. Un chef-d'œuvre qui m'offrait pas moins de 3 (¡tres !) vinyles à savourer.

Sachant que j'étais hors de danger après avoir wikipédié Hernán Cortés et lu qu'il était mort depuis près de 500 ans, j'ai sorti le premier vinyle et l'ai posé délicatement sur ma platine. Et me voilà transporté dans la Maison Symphonique, sans la symphonie de toux qui l'accompagnait.

L'album est produit par GFN Productions et est vendu par Forté Art & Music. Vous pouvez l'acheter ici pour 120 $ CAD.

Bonne écoute.

2024 PMA Magazine. Tous droits réservés.


Chers lecteurs,

Comme vous le savez peut-être, PMA est un magazine indépendant de musique et d'audio grand public qui s'enorgueillit de faire les choses différemment. Depuis trois ans, nous nous efforçons de vous offrir une expérience d'écoute authentique. Notre engagement ? L'authenticité absolue. Nous nous tenons à l'écart des influences commerciales et veillons à ce que nos articles soient authentiques, non filtrés et fidèles à nos valeurs.

Cependant, l'indépendance ne va pas sans difficultés. Pour poursuivre notre aventure de journalisme honnête et maintenir la qualité du contenu que vous aimez, nous nous tournons vers vous, notre communauté, pour obtenir votre soutien. Vos contributions, aussi modestes soient-elles, nous aideront à poursuivre nos activités et à continuer à fournir le contenu que vous appréciez et auquel vous faites confiance. C'est votre soutien qui nous permet de rester indépendants et de garder nos oreilles sur le terrain, en écoutant et en partageant des histoires qui comptent, sans pression extérieure ni parti pris.

Merci beaucoup de participé à ce voyage.

L'équipe PMA

Si vous souhaitez faire un don, vous pouvez le faire ici.

Chercher un Sujet

et recevez nos magazines flipbook en avance

S'INSCRIRE POUR RECEVOIR NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Le champ Email est obligatoire pour s'inscrire.