Le jour où KMPX-FM a redéfini la radio : Le jour où KMPX-FM a redéfini la radio

Le jour où KMPX-FM a redéfini la radio : Le jour où KMPX-FM a redéfini la radio


Dans la brume électrique des années 1960, alors que le tie-dye était plus qu'une mode et que l'air était chargé de promesses de révolution, un changement sismique se produisait au cœur de San Francisco. Il ne s'agissait pas d'une simple secousse culturelle, mais d'une métamorphose musicale qui allait changer les ondes pour toujours. Le 7 avril 1967, une station FM relativement modeste, KMPX-FM, a fait tourner le cadran du destin et a augmenté le volume d'un concept entièrement nouveau : diffuser des morceaux d'albums de Rock 'n' Roll au lieu des habituels singles de 45 tours. Il ne s'agissait pas seulement d'un changement de format, mais d'une rébellion, d'une révolution sonore qui allait ouvrir la voie à l'avenir de la radio FM.

Avant cette audacieuse initiative de KMPX-FM, la radio FM était la fleur des ondes, éclipsée par les géants de la radio AM qui régnaient en maîtres avec leurs singles pop et leurs jingles accrocheurs. Les albums étaient réservés aux chaînes hi-fi à la maison, où les amateurs de musique plaçaient respectueusement l'aiguille sur le sillon et s'embarquaient pour un voyage à travers la vision d'un artiste, une face après l'autre. Mais KMPX-FM a vu plus loin que les merveilles d'un seul tube et a osé plonger plus profondément, pour apporter l'expérience immersive de l'album dans l'univers mobile de l'auditeur de tous les jours.

Imaginez la surprise et le plaisir de syntoniser KMPX-FM et d'être accueilli non pas par les airs tronqués de la radio Top 40, mais par la magie complète et inaltérée d'un extrait d'album de rock 'n' roll. Chaque fois que l'on allumait la radio, c'était comme si l'on était invité dans les coulisses d'un concert, un flux continu de conscience musicale qui s'adressait directement à l'âme de l'auditeur. Cette stratégie audacieuse permettait non seulement de mettre en valeur la profondeur et l'étendue de l'œuvre d'un artiste, mais aussi de répondre aux besoins de la contre-culture naissante, qui attendait de sa musique plus que des accroches et des refrains accrocheurs.

Les DJ de KMPX-FM sont devenus les joueurs de flûte de cette nouvelle ère, en élaborant des listes de lecture qui ressemblaient davantage à des mixtapes personnelles qu'à de la nourriture générique pour la radio. Ils ne se contentaient pas de jouer de la musique, ils orchestraient une expérience, guidant les auditeurs à travers les hauts et les bas d'un album, les invitant à explorer tous les coins et recoins du paysage créatif d'un artiste. C'était une affaire intime, un voyage partagé entre le DJ et l'auditeur, qui favorisait un sentiment de communauté et d'appartenance parmi ceux qui l'écoutaient.

Cette approche novatrice a également eu un impact profond sur l'industrie musicale. Les artistes ont commencé à réaliser le potentiel de l'album en tant qu'œuvre d'art cohérente, plutôt qu'en tant que véhicule pour un single à succès, avec des titres de remplissage en guise de réflexion après coup. Le concept du format "album-oriented rock" (AOR) est né, donnant naissance à des géants de la FM qui allaient dominer les ondes dans les années à venir, transformant l'album en une toile pour l'exploration et l'innovation musicales.

L'audace de KMPX-FM a ouvert la voie à l'âge d'or de la radio FM, où les albums régnaient en maîtres, et où les auditeurs avaient droit à un festin musical complet plutôt qu'à de simples amuse-gueules. C'était une époque où la radio avait le pouvoir non seulement de divertir mais aussi d'éclairer, de rassembler les gens dans une aventure auditive partagée qui transcendait les frontières du temps et de l'espace.

Voici donc KMPX-FM, le titan des ondes qui a osé rêver en format album, changeant à jamais notre façon d'écouter et d'apprécier la musique. Ils ne se sont pas contentés de passer des disques ; ils ont créé un nouveau monde où chaque morceau était un chef-d'œuvre et où chaque auditeur était un VIP dans le grand tour du Rock 'n' Roll. Et en fin de compte, n'est-ce pas là l'essence même de la musique ? Pas seulement les singles, mais aussi les morceaux profonds, les pistes cachées, les faces B qui renferment la véritable essence de l'esprit rebelle du rock.

2024 PMA Magazine. Tous droits réservés.

Chercher un Sujet

et recevez nos magazines flipbook en avance

S'INSCRIRE POUR RECEVOIR NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Le champ Email est obligatoire pour s'inscrire.