Le gourou du câble : Une introduction

Le gourou du câble : Une introduction


Me voici, le gourou du câble

Bienvenue à “Le Gourou du câble”, une nouvelle rubrique pseudo-scientifique de PMA Magazine consacrée à la vérité subjective sur les câbles hi-fi.

Et oui, le titre fait référence à moi. Je suis un gourou du câble, avec une mineure en réglages et accessoires que je traiterai également dans cette rubrique. À vrai dire, je suis un gourou autoproclamé qui n'a pas reçu de formation officielle ou de titres universitaires pour être un gourou du câble, pas plus que vous ne pouvez l'être. Mais, comme la plupart des mecs qui aiment les câbles, et par "mecs" j'inclus aussi les dames, je connais le critère le plus important qui fait qu'un câble hi-fi est bon ou non : soit il sonne bien dans votre système, soit il ne le fait pas.

Si vous ne l'avez pas encore deviné, je suis un gourou du zen, pas de l'électronique. Je crois en la science, mais lorsqu'il s'agit de mes préférences d'écoute, et en ce qui concerne cette chronique, ce sont mes oreilles et non un ensemble de mesures qui détermineront quels câbles ou accessoires sonnent bien - ou ne sonnent pas, si vous préférez - du moins dans le contexte de ma pièce d'écoute et de mon système. Les tests seront effectués uniquement par l'intermédiaire de mes conduits auditifs, câblés par transmission synaptique dans mon cerveau, le chemin du signal étant aussi court que possible autour de tout cartilage. Les résultats sont déterminés sur la base des principes de la trinité de l'esprit, des oreilles et du corps - des principes liés à la perception humaine et à la réception spirituelle de la musique.

Et même s'il n'est pas nécessaire d'avoir des titres universitaires pour être un gourou du câble, j'ai une histoire : je m'intéresse à l'amélioration du câblage depuis que j'ai installé une paire d'interconnexions spécialisées dans ma chaîne stéréo, ce qui m'a permis d'entendre une abondance d'informations et de nuances musicales dont je ne soupçonnais pas la capacité de mon système. Et je crois très certainement au rodage des câbles, du moins dans une certaine mesure, tout comme les fabricants de câbles hi-fi les plus perspicaces et les plus durables, qui s'accordent à dire que le rodage des câbles est principalement dû au fait que les molécules du conducteur se sont installées dans les voies de circulation du courant.

Le respecté fabricant de câbles Cardas a, pendant des années, inclus un guide de rodage avec ses câbles, qui indique : "Tous les câbles ont besoin d'une période de rodage et d'échauffement. Les meilleurs câbles nécessitent une période de rodage plus longue. Pour tous les câbles, plus vous les utilisez et moins vous les déplacez, meilleur sera leur son. Le courant qui circule dans le câble pendant le rodage, et chaque période de réchauffement, détend la structure des brins."

Le plus important, c'est que j'ai entendu le rodage se produire des milliards de fois, sans exagération - une expansion soudaine de la scène sonore, une cohésion de l'image globale, avec des fréquences extrêmes mieux définies et un réchauffement et un développement des tons. Le meilleur de tout cela se produit en une seule explosion de clarté après de nombreuses heures d'obscurité à des degrés divers. Si vous avez la chance d'en être témoin pendant que vous êtes attentif à la musique, c'est une chose fantastique, et généralement pas subtile selon mon expérience. C’est pourquoi, après 30 ans de hi-fi, j'ai du mal à comprendre qu'il y a des gens qui prétendent être dans la hi-fi - disant qu'ils aiment le son et sont d'accord sur le fait que des différences sonores existent entre les composants - et qui prétendent n'avoir jamais fait l'expérience du rodage de matériel.

Oh, au cas où vous vous poseriez la question, mes pouvoirs de gourou du câble ne sont pas une malédiction ; j'ai toujours aimé les découvertes en matière de câble. D'abord, les mises à niveau de câbles ne doivent pas nécessairement coûter très cher. Deuxièmement, les câbles sont amusants lorsqu'ils fonctionnent, car ils améliorent ce que vous avez déjà et pour lequel vous avez dépensé de l'argent, ce qui améliore le son du reste de votre matériel et de votre système. Qu'est-ce qu'on ne peut pas aimer ?

Connecteurs RCA enfichables
Connecteurs RCA verrouillables
Connecteurs XLR

Une mauvaise connexion, voilà quoi. Une mise en garde concernant les câbles (et je fais ici principalement référence aux câbles à terminaison RCA car je pense que ce problème se pose davantage avec ceux-ci qu'avec les câbles à terminaison XLR) est que, quelle que soit leur qualité, les connexions RCA doivent être serrées. Il ne doit pas y avoir de perte de pression entre le connecteur et les prises d'entrée ou de sortie. Si vous avez un câble attaché qu'un enfant de deux ans pourrait facilement arracher de sa prise, retirez-le de votre système. Si vous avez un câble attaché qui provoque un fort bourdonnement dans vos haut-parleurs dès que votre jambe le touche, retirez-le de votre système. Il existe différents connecteurs sur le marché, certains sont "verrouillés" sur la prise et d'autres sont glissés dessus. Bien que les connecteurs verrouillés offrent théoriquement la connexion la plus serrée, j'ai essayé les deux et certains connecteurs glissés s'adaptent mieux que les connecteurs verrouillés. Cela dépend de la relation entre la taille du connecteur et celle de la prise, et cela peut dépendre des prises respectives des deux composants auxquels les câbles sont attachés, qui peuvent ne pas être les mêmes. Mais bon, pas d'inquiétude, on va s'en sortir ensemble. En résumé, le signal musical a besoin d'un chemin libre, silencieux et sans obstruction d'un composant à l'autre, ce qui signifie également que les câbles et les prises doivent être nettoyés périodiquement pour éliminer les débris et les contaminants qui dégradent le signal et pour prévenir l'oxydation.

Le convoi de câbles et d’accessoires audio 2022

J'aborderai plus en détail la conception des câbles, les connecteurs, le blindage, les solutions de nettoyage, les trucs et astuces au fur et à mesure, mais considérez ce texte comme l'introduction d'une nouvelle rubrique de PMA dans laquelle j'évaluerai les performances d'une variété de câbles et d'accessoires de différents fabricants - et croyez-moi quand je vous dis qu'il y a un convoi de câbles et d’accessoires audio qui arrive en ce moment même de fabricants intrépides qui croient en leurs produits et veulent que vous les écoutiez.

La mission de cette rubrique sera toujours de mettre en avant les attributs de chaque produit afin de vous aider à déterminer celui qui vous conviendra le mieux, dans votre système et dans votre pièce. Comme toujours, il s'agit de synergie. C'est la méthode du gourou du câble.

En attendant, inspirez, expirez, et restez gentils.

Lire “Le Gourou du câble : À vos marques, prêts ...”

2024 PMA Magazine. Tous droits réservés.


Chers lecteurs,

Comme vous le savez peut-être, PMA est un magazine indépendant de musique et d'audio grand public qui s'enorgueillit de faire les choses différemment. Depuis trois ans, nous nous efforçons de vous offrir une expérience d'écoute authentique. Notre engagement ? L'authenticité absolue. Nous nous tenons à l'écart des influences commerciales et veillons à ce que nos articles soient authentiques, non filtrés et fidèles à nos valeurs.

Cependant, l'indépendance ne va pas sans difficultés. Pour poursuivre notre aventure de journalisme honnête et maintenir la qualité du contenu que vous aimez, nous nous tournons vers vous, notre communauté, pour obtenir votre soutien. Vos contributions, aussi modestes soient-elles, nous aideront à poursuivre nos activités et à continuer à fournir le contenu que vous appréciez et auquel vous faites confiance. C'est votre soutien qui nous permet de rester indépendants et de garder nos oreilles sur le terrain, en écoutant et en partageant des histoires qui comptent, sans pression extérieure ni parti pris.

Merci beaucoup de participé à ce voyage.

L'équipe PMA

Si vous souhaitez faire un don, vous pouvez le faire ici.

Chercher un Sujet

et recevez nos magazines flipbook en avance

S'INSCRIRE POUR RECEVOIR NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Le champ Email est obligatoire pour s'inscrire.